Votre peau d’hiver

LE JOURNAL DE MONTRÉAL – 26 janvier 2016

L’hiver, la peau subit de nombreux changements. En luttant contre le froid, la production de sébum diminue de moitié, réduisant le film hydrolipidique protecteur. La peau devient ainsi plus sensible au froid, au vent, aux écarts de températures (chauffage vs climat extérieur). Le derme, la couche qui se trouve en dessous de l’épiderme, perd sa réserve en eau et en lipides (gras). La peau est plus sèche, tendue, elle tiraille, pèle, et peut même, dans des cas plus extrêmes, se fissurer.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *