Glossaire des ingrédients

Huile d’olive

Dès la haute antiquité, l’olivier est respecté par les hommes et fait partie des rituels et des traditions. En même temps que l’on vénère cet arbre sacré, on découvre les bienfaits de sa précieuse huile. L’huile d’olive est utilisée non seulement dans l’alimentation, mais pour ses vertus médicinales et cosmétiques. Elle fut l’or vert des dieux, des rois et des reines, avant de devenir une partie essentielle de la diète quotidienne de la plupart des peuples méditerranéens.

Seule une huile d’olive extra-vierge est digne d’intérêt. Son taux d’acidité (ne peut dépasser 0,8 %), son indice de peroxyde et d’acides oléiques sont hautement contrôlés. L’huile d’olive extra-vierge est une huile obtenue uniquement par des procédés mécaniques. Pur jus de fruit, cette huile n’a subi aucun traitement chimique. Cette première pression s’appelle extraction à froid. Elle procure la meilleure huile tout en consommant moins d’eau et d’énergie.

Huile de lavande

La lavande égaye le bassin méditerranéen de sa palette violacée. Elle pousse dans les régions sèches et ensoleillées et nous gratifie alors de son parfum subtil et apaisant. Elle est employée en parfumerie et en pharmacie depuis toujours.

L’usage de la lavande remonte à la plus haute Antiquité. Déjà l’Égypte ancienne et ses pharaons l’utilisaient. Au Moyen Âge, elle était cultivée dans les monastères et parfumait le linge et les maisons. On l’apprécie aussi pour ses propriétés désinfectantes.

Aujourd’hui, la lavande est utilisée dans de nombreux produits cosmétiques. On lui confère des vertus adoucissante, cicatrisante et relaxante par son délicat parfum plébiscité à travers le monde.

Huile de noix de coco

La noix de coco est le fruit du cocotier (Cocos nucifera), un des représentants de la famille des palmiers ou Arécacées. En cosmétiques, on utilise le coprah qui est l’albumen séché de la noix de coco. On l’utilise depuis des siècles pour nourrir les cheveux et la peau dans les contrées exotiques où pousse la précieuse noix.

L’huile de noix de coco est riche en acides gras et en vitamines A et E. Elle contient également de l’acide phénolique qui confère à la peau des propriétés antioxydante et anti-inflammatoire en plus de la lisser et de la réparer. Grâce à ses propriétés nourrissantes et réparatrices, l’huile de noix de coco est maintenant la star dans de nombreuses compositions cosmétiques, car elle aide à lutter contre la déshydratation.

Aloès

Originaire d’Afrique du Sud et du pourtour méditerranéen, l’aloès pousse à l’état sauvage sur plusieurs continents. Il est cultivé à la fois comme plante ornementale et pour ses nombreuses propriétés médicinales depuis des millénaires. L’écorce verte de la plante contient des substances qui s’utilisent comme laxatifs et purgatifs. Mais au centre de la feuille d’aloès, on trouve un gel particulièrement doux riche en acides gras, vitamines et sels minéraux, qui contribue à la guérison des tissus.

Moringa

Le moringa, cet arbre tropical d’une rare puissance, est l’une des plantes les plus utiles et polyvalentes qui existent sur terre. Il est très riche en éléments nutritifs (vitamines, minéraux et protéines).

En médecine traditionnelle, toutes les parties de la plante ont de très nombreuses applications : antidiabétique, purification de l’eau, vermifuge, soins cutanés, renforcement des défenses immunitaires…

Huile d’abricot

De la famille des Rosacées, la floraison printanière de l’abricot lui a valu son nom arabe albarquq qui signifie précoce. Originaire de l’Inde, son huile est obtenue par pression à froid pour préserver ses multiples bénéfices. Assouplissante, hydratante et revitalisante, l’huile extraite des noyaux d’abricot est gorgée d’acide oléique (de la famille des omégas 9) ainsi que de vitamines A et E. Ses multiples vertus confèrent à la peau une véritable protection et permettent aux cheveux de renforcir leur film hydrolipidique.

Beurre de karité

Le karité pousse dans la savane africaine. D’allure noble et robuste, c’est un arbre trapu, vénéré par les populations locales qui lui confèrent des qualités mystiques et protectrices. Au cœur de son fruit se trouve une amande qui renferme jusqu’à 48 % de matières grasses. Il faut presser 4 kg d’amandes pour obtenir 1 kg de beurre de karité.

Il est surtout connu pour ses propriétés cosmétiques comme hydratant et assouplissant de la peau. Ces propriétés remarquables font qu’il entre aujourd’hui dans la composition de nombreux cosmétiques.

Bleuets

Le bleuet, originaire d’Eurasie et de l’Amérique du Nord, fait partie de la famille des Éricacées. Son nom latin Vaccinium a laissé place au terme bleuet en 1380 dérivé du nom bleu. En recherche médicale, ce petit fruit étonnera toujours par ses diverses propriétés bienfaisantes au niveau du corps humain, visant même à réduire certaines affections telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires ou encore le diabète.

Qu’il soit sauvage ou cultivé, frais, congelé ou en jus, ce beau fruit bleu est encore de nos jours un fruit vedette pour les chercheurs, car il est le champion des antioxydants grâce aux flavonoïdes. Particulièrement riche en vitamine C, sa consommation préviendrait plusieurs maladies et son utilisation quotidienne dans un produit cosmétique protège le corps contre les radicaux libres responsables du vieillissement de la peau.

Canneberges

Cette plante rampante et vivace cultivée en régions froides nécessite une période de trois ans pour arriver à maturité dans le but de favoriser une récolte optimale. Par son rouge éclatant, elle vient confirmer la présence d’un antioxydant puissant: l’anthocyanine. Elle a pourtant bien d’autres vertus qui n’en sont pas moins négligeables, car cette petite baie rouge, Vaccinium macrocarpon, de la famille des Éricacées est aussi reconnue pour lutter efficacement contre les maladies cardiovasculaires et les infections urinaires. D’ailleurs, les Amérindiens s’en servaient pour ses qualités médicinales; ils en faisaient un cataplasme pour soigner les plaies. Puis l’hiver, ils l’utilisaient pour traiter le scorbut, car elle est riche en vitamine C. Très riche en oméga-3, ce petit fruit est une mine d’or pour garder le corps en santé.

Huile de pépins de raisin

D’origine végétale et en provenance du Chili, l’extrait de pépins de raisin (huile) est composé de flavonoïdes qui ont pour principale action de protéger la paroi des vaisseaux en conférant à la peau une action antioxydante et calmante. Tous les pays vinicoles ont tiré profit des sous-produits du vin, car les pépins renferment une grande partie de lipides.

Riche en acide linoléique, un acide gras essentiel important pour la peau et les membranes cellulaires, l’huile de pépins de raisin pénètre facilement dans la peau et bénéficie de vertus restructurantes et régénératrices qui confèrent à la peau un meilleur contrôle de l’hydratation cutanée.

Miel

Véritable produit de la nature, les origines du miel dateraient de plus de 4500 ans en Égypte. Outre sa consommation comme aliment, il a été utilisé dès l’Antiquité pour embellir la peau et soigner les blessures. Composé d’eau, de glucides, de minéraux, de vitamines et d’enzymes, le miel a longtemps été utilisé sur le corps comme agent antiseptique pour certaines infections. Durant les première et seconde guerres mondiales, on l’utilisait même pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats. Les scientifiques essayent encore aujourd’hui de bien comprendre ce qui se cache derrière ce nectar, ingrédient recherché et de plus en plus utilisé. Néanmoins, il est reconnu pour soulager la douleur, dissiper la rougeur et aider à la cicatrisation.

Calendula

Originaire d’Europe, le calendula est une plante qui pousse et se cultive aisément dans les zones méditerranéennes. Déjà connu et utilisé dans l’Antiquité par les Arabes, les Grecs et les Indiens pour ses propriétés médicinales, le calendula voit son usage croître et se diversifier au cours des siècles. De la famille des Astéracées et d’origine méditerranéenne, le calendula est une plante donnant de jolies fleurs jaunes qui, grâce à ses graines, a des vertus intéressantes.

De nos jours, le calendula, Calendula officinalis flower, connaît une forte poussée dans le cosmétique (en particulier le cosmétique pour bébé) grâce à ses vertus antiseptique, anti-inflammatoire et apaisante pour la peau.

Huile d’Inca inchi

Cette plante aussi connue sous le nom de Sacha Inchi est issue de la forêt amazonienne et est cultivée entre 200 et 1500 m d’altitude. Depuis des décennies, ses fleurs en forme d’étoile renferment des graines qui, une fois pressées, en font l’huile végétale la plus riche en acides gras polyinsaturés de toutes les graines oléagineuses utilisées pour la consommation humaine. Gorgée d’acides gras essentiels à forte concentration, les vertus de cette plante nommée Plukenetica Volubilis sont multiples : protection, hydratation, restructuration, etc. Elle est cultivée dans le cadre d’un programme de développement durable et son utilisation est de plus en plus fréquente dans l’industrie cosmétique en raison de ses composantes tels les acides gras insaturés et des vitamines. Même l’huile de poisson, reconnue pour sa forte concentration en oméga-3, contient un pourcentage moins élevé.

Huile de rose

Connue depuis des millénaires pour ses vertus cosmétiques et son parfum délicat, la rose présente de multiples bienfaits. Aujourd’hui on la retrouve plus particulièrement dans le cosmétique de luxe puisque l’huile de rose est obtenue par un procédé d’hydrodistillation à partir de boutons de rose : un procédé coûteux puisqu’il faut une quantité impressionnante de roses pour produire l’huile.

L’huile de rose détient tout d’abord des propriétés adoucissante, tonifiante et anti-inflammatoire. Mais ce n’est pas tout, elle présente aussi des vertus antioxydante et anti-âge particulièrement efficaces dans le soin des peaux plus sensibles ou abimées. Elle contient aussi des vitamines A, E et D qui permettent d’assouplir la peau.

Huile de jojoba

Le jojoba est un arbuste provenant des régions semi-désertiques du Mexique, de la Californie et de l’Arizona. On puise l’huile de jojoba dans les graines de la plante. Ces graines très riches en protéines peuvent contenir jusqu’à 60 % d’huile.

L’huile de jojoba a de nombreuses vertus pour la peau et les cheveux. Ses qualités restructurante, adoucissante et réhydratante permettent à la peau de résister aux rudesses du climat et de soulager les peaux sensibles et celles souffrant d’acné, de psoriasis ou d’eczéma.

Sur les cheveux, l’huile de jojoba est exceptionnellement nourrissante, assouplissante et fortifiante.